Bébé tombé dans la Garonne à Bordeaux : reconstitution judiciaire du drame

Pour les besoins de l’enquête, le père du bébé tombé dans le fleuve, un 11 novembre 2014 a été appelé pour la reconstitution des faits ce mercredi.

Parcours constamment empruntés par les sportifs, les quais rive gauche a été bloqué par la police pour des besoins de l’enquête portant sur l’affaire du bébé tombé dans le fleuve. Ce qui a obligé les sportifs à changer leur parcours près du ponton d’embarquement des navettes fluviales BatCub, près de la place de la Bourse.

La police avait mis en place un périmètre de sécurité et les passants ne pouvaient pas y accéder, car une reconstitution judiciaire conduite par le juge d’instruction Paul Hiernard y était effectuée.

C’est aux environs de 20 h 50 que le fourgon de l’administration pénitentiaire est arrivé avec à son bord, Ablamvi Anani escorté par la police. L’accusé a avant tout discuté avec son avocate Me Natacha Piquet-Boisson, avant de s’entretenir avec le magistrat instructeur. Le père, accusé pour homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans, a participé à la reconstitution.

Devant les parties prenantes, les membres de la partie civile et les scientifiques, Ablamvi Anani a répété les gestes effectués lors de cette soirée fatale du 11 novembre 2014.