France : l’Education Nationale prend des mesures pour faire face à la pédophilie à l’école

La ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem a indiqué que 25 membres de son administration ont été radiés en 2015, car impliqués dans des affaires de pédophilie ou de pédopornographie.

Parmi les membres de l’éducation nationale qui ont été radiés, 12 enseignants viennent du primaire, 15 sont issus du secondaire parmi. En 2014, la radiation avait touché 19 personnes, 26 en 2013 et 15 enseignants radiés en 2012.

Rappelons que l’Education nationale a traversé une année trouble en 2015 quand, le directeur d’une école maternelle à Villefontaine a été mis en examen pour avoir commis des viols sur des jeunes élèves. Ce dernier avait été radié plusieurs jours après avoir été mis en examen en attendant que l’enquête ne soit clôturée.

Le taux de radiation n’a pas pour autant augmenter en 2015 après cette affaire. Ensuite, deux autres scandales avaient été dévoilés dont un à Villemoisson (Essonne), mettant une fois de plus, l’Education nationale dans une mauvaise situation.

A ce moment, l’administration était averti de la condamnation et le professeur avait été traduit en commission disciplinaire, mais continuait à enseigner. Actuellement une enquête administrative est lancée et les résultats pourront être présentés à la fin du mois.

De ce fait, la Ministre a indiqué que tous les dossiers des membres de l’Education Nationale, en contact avec les enfants, seront « passés au crible » pour identifier les agents condamnés sans avoir été signalés.