Laisser pleurer un bébé pendant plusieurs minutes pourrait être néfastes

    Laisser un bébé pleurer pendant de longues minutes pourrait laisser des séquelles importantes sur ce dernier.

    D’après Katharina Saalfrank, psychologue allemande, un bébé qu’on laisse pleurer pendant de longues minutes pourrait devenir peureux. Karl Heinrich Brisch, chef du service en médecine psychosomatique de l’hôpital pour enfants, a indiqué que les bébés qu’on laisse pleurer « deviennent plus réactifs, et savent réagir à l’urgence ». La psychologue Katharina Saalfrank, indique que « lorsqu’un bébé pleure longtemps, il se développe en lui le sentiment de peur par rapport à la mort ». Et quand les parents ne réagissent pas aux appels de leur bébé à temps, cela avoir des conséquences négatives à la fois pour eux et pour le bébé. Ces parents n’obtiendraient que des résultats négatifs de la méthode de l’attente progressive. En fait, les bébés perçoivent le temps différemment des adultes.

    Ceux-ci ne peuvent se rendre compte du temps qu’ils ont fait quand ils pleuraient. Fabienne Becker-Stoll, directrice de l’Institut de Pédagogie infantile de Bavière, a également indiqué que « Les enfants recherchent une chaleur physique sur laquelle ils peuvent se fier, pour que leurs besoins psychiques élémentaires soient satisfaits et de réduire leur stress. Partant de ce fait, ils pourront donc bâtir une relations sûre et de confiance avec leur parents ».