Lot-et-Garonne : Maltraitance d’un bébé d’un mois

D’après le quotidien Sud-Ouest, un bébé a été conduit par son père à l’hôpital en piteux état. Après avoir été examiné par les médecins d’un hôpital du Lot-et-Garonne l’enfant avait le corps recouvert de griffes, une partie du nez arraché, des côtes cassées souffrant d’un peu de cécité.

C’est l’enfant d’une mère lycéenne âgée de 18 ans et d’un père âgé de 20 ans. Un couple qui réside chez la mère de la lycéenne. Suite à cet incident, le parquet d’Agen a procédé à l’ouverture d’une information judiciaire pour violence sur mineur.

D’après les premières informations de l’enquête, la mère à voulu avorter en Espagne, mais c’était déjà trop tard. Celle-ci fait l’objet de soupçons visant à commettre des violences et le père pour maltraitance de son nouveau-né. La grand-mère et le garçon sont également accusés pour n’avoir pas dénoncé les faits. A cet effet, l’enfant a été retiré de la famille. Et la justice a décidé de placés sous contrôle judiciaire.