Niki-de-Saint-Phalle s’installe à Saint-Denis

La nouvelle a été annoncée il y a quelques jours. Le groupe scolaire Niki-de-Saint-Phalle s’est lancé le défi de créer une structure innovante dans une banlieue sensible à Saint-Denis.

Cette structure aux formes rondes et aux couleurs chatoyantes sera perçue comme un îlot de bien-être. Vue de l’extérieur, cette structure est un grand vaisseau construit en bois de sapin de Douglas avec des couleurs changeantes. Les couleurs en effet change en fonction de l’angle de vue où l’on se pose. Selon sa position, la couleur peut passer de l’orange acidulé au vert d’eau. Les deux cours de récréation sont donc réunies par un talus herbeux en pente.

La structure a été construite sur les vieilles halles ferroviaires de la SNCF. L’école serait donc située, selon les propos du maire Didier Paillard, dans une zone urbaine chaotique, mais qui annonce quelque chose de bien : « C’est le commencement d’un nouveau quartier que nous souhaitons transformer avec l’aide de la SNCF ».

« Les architectes nous ont proposé un projet architectural qui change l’environnement ». Même si de l’extérieur cet édifice est à couper le souffle, le meilleur est à découvrir à l’intérieur, car une fois après avoir passé la porte vitrée d’entrée.
Les salles des bibliothèques ressemblent à deux grandes boules équipées des hublots qui touchent le plafond. Les salles de classe sont également un grand chef-d’œuvre tout comme le coté maternelle.