Un virus peut déterminer le sexe des bébés

    Une étude publiée dans la revue scientifique Nature, révèle que grâce à la modification d’un virus fossile placé dans l’un des chromosomes sexuels, il est possible de trouver le sexe chez les hommes comme chez les mammifères. Cela se fait suivant le comportement ou le silence du virus.

    Chez la majorité des mammifères, surtout chez l’homme, le sexe du fœtus, pourrait être trouvé par un fragment de virus fossile incrusté dans le génome.

    Plusieurs scientifiques indiquent qu’environ 8 % de l’ADN humain résulte de parties de virus. Dernièrement, plusieurs chercheurs avaient aussi démontré qu’il existait deux virus dans leur sein du corps de plusieurs personnes.

    Cependant, les débats existent concernant leurs fonctions. Mais les biologistes s’accordent, sur le fait que les parties des virus donneraient la possibilité à une femme enceinte de créer un système visant à protéger son fœtus contre ses propres toxines. On sera amené à se poser la question de savoir, si l’environnement aurait une influence sur l’avenir du chromosome sexuel X?

    Un autre résultat de l’étude, stipule qu’un virus aurait une influence sur l’avenir du chromosome X pendant la fécondation des mammifères. Arrivé au niveau embryonnaire précoce, un dispositif épigénétique bloquerait le développement des gènes du virus présent dans le chromosome X, permettant ainsi de déterminer le sexe du bébé.